Oragie

Illustrations d’Adrien Rozzatti.
Né en 1980. Il vit et travaille en divers lieux.

Pris dans la trame du monde les soirs d’orage, pris dans les vêtements du monde, on compte les pertes dans les rues les soirs d’orage. On se demande s’il faut fuir, ou juste partir ? Sur le départ, armes et bagages, ce qui n’est pas perdu, toute une nuit, tout un matin, contre la route, dans l’embellie. Pris dans les paysages et pris dans la trame des routes, à la traversée du pays, les terres meubles, la dégringolade des mondes à la radio. Les routes tiennent le coup, les hommes sur les routes, à l’endroit du monde. Accalmie du voyage. On parcourt le pays, on s’aime, et on fuit. L’aventure ou la fuite, moteur gronde, orage gronde. Couvert par les vêtements du monde. Pays qu’on abandonne et pays qu’on transforme. Ce qui est à vendre, ce qui est à prendre. Petit monde, petite pluie, petit matin. La voiture s’engouffre dans le soir. L’amour comme passager. L’amour freine, la mort fonce. Reste. Pars. Accalmie. Oragie.



Vous souhaitez acheter ce livre ?

Prix unitaire de 16,00 € + frais de port
Total : 18,80 EUR

 

ISBN: 978-2-903011-96-3

61 pages

Année de publication: 2011