Vernissage Boomers

Mémoire Vivante vous invite à découvrir les gravures de Jan Boomers

Vernissage le 26 juin

à partir de 18h00

« On ne demande pas à un artiste de parler de son oeuvre, mais de la faire. Son rôle à lui est de créer, aux autres de commenter et d’épiloguer. »

JAN BOOMERS

Né le 27 août 1927 à Eindhoven (Pays-Bas), il aimait beaucoup l’école. À neuf ans, il commença à gagner des prix de dessin même s’il préférait le football au dessin. À 15 ans il va découvrir que dessiner est une manière de parler, de penser, de faire jaillir la vie. Il n’y a plus de leçons de dessin, mais lui dessine pendant les cours, entre les cours. Il se libère.
Plus tard, il va s’intéresser à sa propre langue et à la littérature. Ses essais et poèmes sont fort appréciés par son entourage. Il retrouve les leçons de dessin dont il a été privé avant, et il est vivement encouragé par son professeur. À partir de là, il dessine tous les jours, ce qu’il ne cessera plus jamais de faire, quelles que soient les circonstances. Il réalise et vend beaucoup de copies de grands maîtres pour gagner sa vie et ne pas être à la charge de sa mère.

Boomers continue d’ailleurs toujours d’étudier.
La plume et la pointe sèche acquièrent entre ses doigts une rapidité extrême, une expression fulgurante. C’est dans un temps endiablé que se jouent les dessins de Boomers et les quadruples croches semblent voltiger encore autour des espaces. C’est l’aboutissement d’une technique longuement recherchée, travaillée, acquise et dépassée.